Appel de textes – Numéro 155, CHAQUE NUIT AU TREIZIÈME COUP, DIS DES CLAMEURS ÉTRANGES, CHANTE!

Date de tombée : 2 juin 2017

Numéro dirigé par Clara Dupuis-Morency et Karianne Trudeau Beaunoyer

 

Une obsession : la treizième heure. Celle qui n’existe pas, mais qui dans cette nuit se fait entendre. Quelle nuit appelle ainsi les cris étranges, sinon celle qui s’ouvre par l’écriture elle-même? La force de l’impératif trahit la politesse, les majuscules font s’enfler cette voix qui se refuse et se dépense à la fois : que serait un texte qui ne puisse que se crier, un chant qui refuse la communion et qui, pourtant, exige et vocifère? Ritournelles, reprises et autres réitérations de l’idée fixe cherchent en vain à épuiser la parole alors que la rumeur gronde, et monte en soi. Chaque nuit, au treizième coup, cela frappe, encore : le même geste d’écriture, toujours le même chant étrange. Le temps stagne pour qui ne peut se mettre au pas de l’horloge.

 

 

La citation est tirée de Slogans, de Maria Soudaïeva.